Les mégalithes de la Manche

Ce site présente quelques aspects du mégalithisme dans le département de la Manche

Le menhir de la Longue Pierre de Carneville

Carneville en venant de l’église de la même commune, à un quart de lieue (environ 1 km) de ladite église.

Haut de 12 pieds (environ 4 mètres), de section triangulaire, nommé la « devise » (1), il est, selon Lucas, la seule pierre butée aussi mince du département.

Ce menhir en granite se trouvait à proximité d’une autre roche, en forme de table dont, selon certains, elle aurait été détachée. Cette roche était connue sous le nom de « Table de Carneville ». Elle portait douze trous sans doute en vue de la fendre. En 1820 un nommé Guéret, en défrichant un terrain inculte à proximité de la Longue Pierre, trouva une grande quantité de coins en bronze qu’il vendit à un rémouleur de Saint-Pierre-Eglise (2).

Déjà en 1833, Le Fillastre notait « qu’il serait aisé de la renverser (3), et elle est menacée de destruction, si on ne prend quelques mesures pour la conserver » (p.230).

Menhirs - CarnevilleCes craintes étaient fondées puisque, sept ans plus tard, elle fut détruite pour construire la fontaine de la place du même nom à Cherbourg, détruite à son tour quelques temps plus tard. La seule illustration qui nous soit parvenue est une sépia par De Gerville sans doute vers 1830.

 

1 – Ce terme ne semble pas s’être appliqué seulement à la Longue Pierre mais aussi à deux autres menhirs situés sur la commune de Carneville, de Fermanville ou d’autres encore à la limite de Saint-Pierre-Eglise.
2 – Déjà en 1804, dix coins en cuivre (?) furent trouvés près de la Longue Pierre.
3 – Il parlait de la Longue Pierre.

Guy Auboire • janvier 4, 2015


Previous Post

Next Post

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *