Les mégalithes de la Manche

Ce site présente quelques aspects du mégalithisme dans le département de la Manche

3

Sources

Les mégalithes du département de la Manche ont fait l’objet de nombreux travaux (près de 60 articles publiés), parus dans les revues les plus variées.
Mais, pour bon nombre d’entre eux, ils n’étaient que la reprise d’articles de base dont nous devons les premiers à De Gerville (1829), Le Fillastre (1833), Du Moncel (1841), et les meilleurs et plus complets à L. Coutil de 1881 à 1929.
Le dernier document synthétique sur le sujet remonte à 1948, date à laquelle J.-A. Leclerc publia un Inventaire des Monuments Mégalithiques du département de la Manche, hélas très succinct.
D’autres publications depuis cette époque ont vu le jour mais elles se rapportent toutes à des recherches ponctuelles. Citons par exemple le travail publié en 1994 par A. Chancerel et al. sur les cromlech des îles Chausey ou en 2000 par H. Lepaumier et al. portant sur quatre allées couvertes du département.

Comments

  1. Guy pour Archeodoxa janvier 18, 2018 - 4:01 Reply

    Un grand merci pour site que j’ai consulté à maintes reprises. Ce printemps je compte bien visiter les tumulus autour de Jobourg. Je suis impliqué dans l’archéoastronomie depuis une décennie. Mon parcours : D’ingénieur géologue à l’archéologie puis l’archéoastronomie… Je suis canadien et habite près de l’Ille. Je me suis intéressé à la théorie d’André Maucherat sur les alignements de Carnac. André est un astrophysicien à la retraite qui, je crois, aurait décoder Carnac. Voir https://www.youtube.com/watch?v=0vUEtdPim8o ou http://www.archeodoxa.com . J’attend de vos nouvelles.

    • Guy Auboire février 19, 2018 - 2:33 Reply

      Mes excuses pour ce long délai pour vous répondre.
      Merci de l’intérêt que vous manifestez pour mon site. Difficile de décrire le sommet des tumulus de la Hague. Ceux qui occupaient le site de l’usine atomique n’ont pas fait l’objet d’une description avant leur fouille rapide dans les années 60. D’autres avaient été éventrés au XIXe siècle. Les quelques exemples qui nous restent (voir photos du site internet) montrent un sommet plutôt arrondi, en tout cas rien à voir avec les sortes de terrasses caractéristiques de certains tumulus du Morbihan par exemple.
      Quant aux théories astronomiques qui permettent de donner une interprétation à des alignements de menhirs, notamment ceux de Carnac, elles sont assez séduisantes et méritent, de mon point de vue, d’être retenues. Mais, comme je l’écris dans la rubrique « menhirs », les alignements dans le département de la Manche n’existent plus, si tant est qu’ils aient jamais existé.
      Cordialement.

  2. Guy pour Archeodoxa janvier 18, 2018 - 4:12 Reply

    Enfin ma question : Je veux vérifier si certains des tumulus autour de Joubourg ont des sommets plats ou disons avec un plateau. Je sais qu’ils peuvent s’arrondir avec le temps. Mais en Angleterre les tumulus à plateau sont repérables. J’expliquerai l’intérêt de ma vérification une autre fois… Merci

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *